Il n’y a pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir

Albert Camus

Par Claire Durocher

Le travailleur est le décor humain de toute civilisation. Il apporte le lien social entre les individus. Chaque sphère de travail est une nécessité pour une société bien portante. Les ouvriers sur les photos qui suivent démontrent la multiplicité des intelligences émotives, peu importe les défis. Chacun tient ses capacités intellectuelles en éveil pour faire les tâches avec les ressources disponibles.

Les travailleurs nous en font voir de toutes les couleurs. Parfois on a les yeux ronds. D’autres fois notre respiration s’arrête. Le travail nous expose aussi à l’insolite, l’improbable et bien plus encore.

Hardi

Qui l’eût cru, le camion à ordures! Impossible me direz-vous!

Pour cet homme, rien de plus normal que cette routine quotidienne. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Une bicyclette, une petite remorque et une pelle, voilà un camion à ordures efficace et sans tracas. Vive l’initiative créatrice.

un homme avec son vélo et brouette

Inconcevable

Difficile à croire qu’on peut bâtir un building en béton avec un système d’échafaudage comme celui-ci. Ce n’est pas tant l’utilisation du bambou qui donne froid dans le dos, mais la base de la structure qui repose sur des bouts pointus de pieux. Souhaitons que la qualité du sol compense pour le reste.

échafaud avec des pieux de bambou

Risqué

Êtes-vous effrayé à la pensée de voir marcher le travailleur qui s’aventurera sur cette charpente précaire? Il semble bien que la restauration de cet immeuble va de soi, peu importe les moyens et l’équipement. Après tout, il y a des risques calculés.

échafaud avec plateforme à risque

Déconcertant

Tous les moyens sont bons pour atteindre son but. Parfois, il faut juste un peu plus de patience. Le marquage des lignes sur la chaussée à travers le monde se fait parfois à la main, parfois au camion traceur. On choisit de la poudre et de l’eau pour une peinture qui doit se refaire une beauté à chaque printemps. Ou encore des matériaux plus résistants comme l’époxy ou la résine thermoplastique. La température, le nombre de véhicules et les coûts font partie de l’équation.

Deux travailleurs tracent les lignes à la main

Stupéfiant

Peut-on vraiment construire un édifice commercial en criblant le sable à la main à travers un grillage métallique style moustiquaire pour la fabrication du béton. On dirait bien que oui. Petit train va loin. Il suffit de prendre le temps de faire les choses dans le bon ordre correctement.

Deux travailleurs criblent le sable

Vaillant

Deux braves de la belle époque qui font preuve de bravoure. Ça prend un caractère solide pour partir avec sa hache et son godendard couper le bois pour chauffer la maison l’hiver venu. L’ardeur au travail n’a d’égal que la complicité des deux frères devant le travail à accomplir.

Deux travailleurs avec leur hache

Casse-cou

Des travailleurs acceptent le risque pour le bien commun. L’obélisque sur la Grande Place de Potosi a besoin d’entretien. Malgré la tâche hasardeuse, des ouvriers exécutent leur besogne comme si de rien n’était. Les Boliviens sont habitués aux extrêmes, descendre creux sous terre dans la mine ou se hisser en haut d’une tour. Plus rien d’étrange dans ce monde d’extrême, même pas le Salar d’Uyuni, d’un blanc à perte de vue.

Deux travailleurs sur le bord d'une corniche de monument

Imperturbable

Les travailleurs chiliens sont productifs à leurs heures. Rien ne peut troubler, ébranler ou même inquiéter le déroulement d’une journée de travail. L’important est de bien faire la besogne. Par contre, le visiteur demeure perplexe en lisant l’affiche des heures d’ouverture : de 10.00 approximativement à 13.00.

Affiche annonçant horaire approximatif

Note: Lorsque vous laissez un commentaire, votre adresse de courriel ne sera pas publiée sur le blogue. Elle restera confidentielle.

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.