“Quand je suis heureuse, à quoi je ressemble?”

Tiré du film Mange, prie, aime

Par Claire Durocher

Un mille fois rien, une lettre, un sourire d’un être cher et voilà une journée réussie!

La gratitude est le secret.

Savoir savourer, être capable d’apprécier, reconnaître sa vie, se reconnaître.

Sortir de son propre anonymat pour voir, pour admirer, pour se passionner.

Voir l’éphémère de la rose, mais qui remplit tout de même la journée d’une belle lueur et d’une odeur suave.

Savoir enlever son bouclier de préjugés et être la personne pour propager la gratitude si bienfaitrice.

Le temps emporte notre corps, mais notre gratitude reste marquée dans l’esprit des personnes qu’on touche. Surtout, la gratitude nous apporte une grande paix.

Des enfants décorent un sapin de Noêl

Le potager que je plante est peut-être temporaire, il n’est peut-être qu’un éclair dans une nuit d’orage, mais il offre tant d’action de grâces. La terre nourrit ses habitants, sans pesticide, juste naturellement avec tout son écosystème. Quelle faveur de l’univers que ce cadeau exclusif de toutes les couleurs foliaires et d’être témoin des secrets entre les plantes et les insectes dissimulés sous l’alcôve.

Le reflet cuivré et verdâtre de mon potager sous la lune donne une lumière blanc cendré à la cour. La sauterelle y saute en laissant entendre son cri perçant. Les oiseaux volent de l’amélanchier au guedellier. Le potager est comme une dentelle brodée par la nature elle‑même, un tableau peint de mes mains. Il est un complément dans le cycle de la nature. De petites choses, mais pleines de magnificences. Des instants d’humanité, écrit un auteur.

Un potager urbain

“La gratitude n'est pas gratuite,
il faut l'acquérir pour y trouver son bonheur
à même les petits riens.”

Et Victor Hugo renchérit: Je ne suis rien, mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout.

La marche temporelle d’un enfant qui trace des hiéroglyphes à même la neige dans l’entrée de ma maison. Cet écolier prend le temps de faire ce geste qui peut sembler anodin. Mais, à mon réveil, je rayonne de mille feux, quel bonheur. Ma gratitude envers cet enfant traverse les années et m’habite encore.

Dessins dans la neige

Comme il est bon de temps en temps de se retirer en soi-même et de penser avec son âme. Quel bienfait. Que de souvenirs, de rêveries, de jeunesse enivrante et de plénitude remplissent notre vie. Il va de soi de lui vouer une gratitude éternelle et respectueuse.

Il n’y a pas si longtemps, j’étais une petite gamine qui ramassait des écrevisses au bord de l’eau. Aujourd’hui, quand je pense à tout ce que j’ai fait comme humain, j’en suis très fière. J’ai donné tant de sourires, de soutien, de motivation que je me sens encerclée de guirlandes de joies. Bonjour est un mot usé tellement on le dit souvent, mais il a encore une portée inimaginable.

Un homme offre un sac pour aller au marché à une dame

Les études montrent que recevoir une lettre s’avère dans la liste du top 5 des plus grands plaisirs. Un geste si simple. Combien de petits gestes peut-on faire comme ça ? Et, le plus beau geste qu’on peut se faire à soi-même est la gratitude.

Savoir apprécier et, comme le dit Guillaume Vermette, ce n’est pas obligatoire que ce soit toujours du plaisir. Quand on est sincère et authentique, on peut toucher profondément les autres, et c’est une occasion de gratitude de pouvoir vivre de tels moments.

Des personnes accueillent une invitée dans leur maison

Notre esprit s’emmêle souvent par du harcèlement quotidien de mauvaises nouvelles. Parfois, on pourrait croire que la planète est un monde d’horreur et d’insensibilité. La vigilance est d’une importance capitale. Il faut savoir choisir ce avec quoi on nourrit notre esprit.

Les portes de l’international sont maintenant ouvertes à l’aide humanitaire. Je suis perplexe de réaliser que l’aide humanitaire est un geste hautement reconnu et notoire tandis que celui qui aide son prochain dans sa communauté, dans son pays, ne fait que du bénévolat, geste faible et plein de préjugés, selon les apparences.

Photo de la mer

Note: Lorsque vous laissez un commentaire, votre adresse de courriel ne sera pas publiée sur le blogue. Elle restera confidentielle.

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.