Par Claire Durocher

Des citoyens achètent l’église de Carillon pour en faire un espace communautaire.

Lorsque l’Église catholique ferme son lieu de culte, tout de suite des citoyens s’en portent acquéreurs. Lise Roy et Daniel Beaulieu créent une association à but non lucratif et donnent une nouvelle orientation au bâtiment. L’édifice n’est pas classé patrimonial, mais il l’est dans le coeur des résidents de Carillon. Il parait même qu’il y a une photo de deux grands-pères en train de manger leur sandwich, à cheval sur le toit, durant la construction en 1916. Voilà donc une bonne raison pour que les résidents s’approprient ce bâtiment construit par des membres de leur famille.

L’objectif du Conseil de sauvegarde de l’église de Carillon est de créer un lieu de rassemblement pour tous. Dans un premier temps, il y a l’ouverture d’un bazar comme source de revenus. La priorité est la réparation du toit. Mary-Ann Basquill et Jacques Robert sont déjà à l’oeuvre pour organiser le bazar que l’on appelle De la cave au grenier.

deux personnes placent des articles

Les vêtements sont acceptés pour la friperie. Les bancs d’église sont utilisés pour la vente de livres et pour la section literie.

Le Conseil de sauvegarde de l’église met en place différents partenariats pour répondre à des besoins spécifiques. Par exemple, des vêtements sont offerts à des groupes venant en aide aux sans-abris, d’autres articles sont remis à des projets de scolarisation ou de soutien à des familles.

livres dans des bancs d'église

Différentes initiatives sont en train de prendre forme. Les fondateurs songent à des rassemblements communautaires, des soirées musicales, des expositions artistiques et autres.

Un projet spécial pour contrer l’isolement sera aussi réalité, dès cet été. Daniel Beaulieu figure le meilleur emplacement pour aménager une terrasse afin d’organiser des cafés-rencontres et autres. Imaginez, une rencontre communautaire avec une vue incroyable de la magnifique rivière des Outaouais!

un homme mesure un terrain

Toute la population est invitée à participer à ce grand projet communautaire. Les gens peuvent déposer leurs dons (sauf gros meubles) directement à l’église de Carillon en tout temps. Les gens sont aussi invités à venir au bazar, De la cave au grenier. Il sera ouvert au public tous les samedis de 11 h à 16 h, à compter du 14 mai. Lise Roy veille aux préparatifs avant l’ouverture de la saison 2022.

une dame apporte des articles

Quant les citoyens décident d’unir leurs forces, les résultats sont grandioses et bénéfiques pour tous. Les résidents sont une richesse locale incroyable, ici, à Saint-André-d’Argenteuil.

Au fil des mots est une page de clairedurocher.com dédiée à la communauté de Saint-André-d’Argenteuil. Tous les articles d’Au fil des mots sont regroupés dans les dernières pages de la section Archives.

Note: Lorsque vous laissez un commentaire, votre adresse de courriel ne sera pas publiée sur le blogue. Elle restera confidentielle.

10 Comments

  • Sophie Laperriere dit :

    Bonjour
    Wow belle initiative!!
    Avez-vous pensé faire un marché extérieur comme le marché fermier avec artisans et producteurs de la région?? Depuis la fermeture du marché fermier à Lachute ce serait super 😊
    Location de table pour amasser des fonds pour votre bâtiment. Votre emplacement est super près de la rivière!!!
    Bonne journée

    • Claire Durocher dit :

      Merci de votre partage. Vous avez un enthousiasme contagieux. Les fondateurs de ce projet communautaire recevront votre commentaire et pourront l’ajouter à leur liste de réalisations possibles s’il y a lieu.

  • Marie-Eve Nadeau dit :

    Bravo à toute l’équipe ! Très heureuse de cette belle initiative, je vais tout faire pour vous supporter dans vos activités !
    Marie-Eve

    • Claire Durocher dit :

      Je suis d’accord avec vous. C’est une initiative à grande échelle pour sauvegarder un bâtiment important pour la communauté et pour offrir une gamme de services à la population.

  • Réal Lemay dit :

    Je suis content de la décision que vous avez pris.
    Je ne suis pas de votre beau Boin de pays.
    Je cotoit la famille Roy depuis une 20 année s . Je vais continuer à fréquenter Carillon ainsi que les Roy.

  • Mary-Ann Basquill dit :

    Merci Claire

  • Yolaine dit :

    Merci Claire pour cet article qui nous renseigne sur la communauté de Carillon.
    Quels beaux projets! Vous êtes une communauté vivante et vous méritez de réussir. Il faut du courage et de la persévérance pour réussir des réalisations de nos jours, mais vous avez ce qu’il faut pour arriver à vos fins. Beaucoup de succès dans vos projets!

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.