Par Claire Durocher

Les citoyens de Saint-André-d’Argenteuil et la rivière ont développé un lien très fort entre eux. La rivière est un terrain de jeux. Que ce soit pour les amateurs de photographie, de pêche ou d’amoureux de la nature, la complicité se vit au gré des saisons.

La rivière coule dans les veines de Guy Létourneau depuis toujours. Encore enfant, il fallait le voir, avec les autres adolescents du village, déblayer une partie de la rivière pour la transformer en patinoire. Filles et garçons s’en donnent à coeur joie dans cette activité hivernale qui fait partie des racines québécoises. L’été, un peu téméraire, il nage d’un bord à l’autre des rives avec ses amis. Rien ne l’arrête, la rivière est son fidèle compagnon. Le quai est son phénix!

descente de bateau à la rivière

Guy Létrouneau est l’homme taquin qui amenuise les situations stressantes. Il a toujours le mot pour mener à une solution satisfaisante. Il est épaulé par son épouse Madeleine et ses trois enfants. Il est boulanger à la boulangerie du village de René Giroux. Aucun citoyen, si gourmet soit-il, ne résiste à ce bon pain de ménage.

Il travaille et s’engage sans compter auprès d’enfants en difficulté. Il organise des ateliers d’apprentissage dont le succès repose sur son tempérament jovial et paternel. Sa gaieté est contagieuse. Les jeunes le suivent et développent leurs compétences. Sa préoccupation est de leur offrir des expériences sociales. Avec Madeleine, il organise des sorties à la piscine, au zoo et autres. Le couple met en place des réveillons de Noël mémorables qui marquent à jamais la jeune clientèle du centre. Ce n’est pas les idées qui manquent à cet homme travaillant et attentionné.

Son dévouement pour sa communauté l’amène à participer à divers comités, y compris de siéger au conseil municipal. Grâce à ses qualités de leadership, il trouve des solutions aux défis auxquels font face toutes les communautés. Plus encore, il est un visionnaire, sa devise est : on va de l’avant!

plaque commémorative Quaim Guy Létourneau

Une grande bataille l’attend. Le quai de son enfance pourrait disparaître. Le gouvernement fédéral songe à abandonner le quai dont la construction est estimée à la fin du XIX e siècle. C’est une alternative impensable pour ce citoyen dévoué. Il décide donc de s’engager à sa sauvegarde et il réussit. Le quai et la mise à l’eau sont repris sous la gouvernance de la municipalité. Le site demeure un lieu public profitant à tous: port de plaisance, pêche, havre de paix…

Sa vision de l’avenir est récompensée. La municipalité nomme le site, Quai Guy Létourneau. Cet honneur souligne son engagement exceptionnel qui permet à tous, citoyens et visiteurs, d’avoir un accès gratuit à la rivière. Le quai devient le terrain de jeu de tous, ici à Saint-André-d’Argenteuil.

bateau, bateau téléguidé et chaise de pêcheur au quai

Au fil des mots est une page de clairedurocher.com dédiée à la communauté de Saint-André-d’Argenteuil.

4 Comments

  • Odette Bordeleau dit :

    Fantastique! Enfin, les citoyens de Saint-André ont la chance de contempler nos extraordinaires joyaux via la lorgnette et le discours de ton talent de raconteuse. Merci Claire. Longue vie à ton blogue. Toujours un cadeau!

    • Claire Durocher dit :

      Merci beaucoup. En effet quelle joie de découvrir tous ces trésors humains et naturels de la communauté. Les bâtisseurs du village comme M. Létourneau ont tracé la voie, à nous de poursuivre cette aventure communautaire de village fleuri, d’accès à la rivière, d’artistes talentueux, de commerçants dévoués….

  • Colette Bellefleur dit :

    Merci de nous communiquer tous ces petits détails sur la municipalité

    • Claire Durocher dit :

      Avec plaisir. Je suis contente de savoir que vous m’accompagnez dans cette découverte de notre communauté. Qui sait ce que nous allons trouver au fil des jours!

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.