Par Claire Durocher

Saint-André-d’Argenteuil se réveille ce matin avec 8 000 arbres de plus dans son trésor naturel. L’aménagement des terrains dans la zone inondable de la Baie de Carillon se refait une beauté.

des gens plantent des arbres

Des citoyens racontent qu’à leur arrivée dans le secteur, le boisé longeant le plan d’eau regorgent d’arbres, de plantes sauvages et d’animaux furetant ici et là. Cette zone est maintenant entre les mains d’organismes publics. La vision d’aujourd’hui pour demain est de lui donner son ADN des premiers jours. Le nettoyage des rives terminé, maintenant on plante des arbres. Les espèces choisies sont dites indigènes. Elles regroupent des arbres capables d’adaptation au sol et au climat. En plus de leurs avantages esthétiques, elles ont un pouvoir filtrant et attirent les pollinisateurs. Un conte de fée pour la faune. Les insectes s’invitent dans cette nouvelle mini forêt et les pollinisateurs s’en donnent à coeur joie pour se nourrir des insectes nuisibles.

une femme et un homme plante un arbre

Pour l’instant, il est difficile de s’imaginer l’esthétique de ce boisé en devenir. Mais, la diversité des espèces d’arbres est une promesse d’un patrimoine de bon goût. Bientôt ces spécimens, si différents soit-il, imposeront leur stature et leurs couleurs comme un tableau peint de mains de maîtres.

arbres déjà plantés

La valorisation de la Baie de Carillon regroupe plusieurs organismes dont Abrinord. De la parole aux actes, l’équipe d’Abrinord est sur le terrain du début à la fin des travaux. La plantation des 8 000 arbres est financée par le Programme Affluents Maritime visant la mise en œuvre d’actions issues des Plans directeurs de l’eau qui concourent à la Stratégie Maritime du Gouvernement du Québec. Les arbres ont été financés par le Programme de verdissement national d’Arbres Canada.

Souliers d'un travailleur

Les citoyens de Saint-André-d’Argenteuil reconstruisent leurs berges dans la nouvelle réalité climatique. Malgré les changements qui s’imposent, la reconstruction gagne sur l’abandon dans le coeur de la communauté.

Au fil des mots est une page de clairedurocher.com dédiée à la communauté de Saint-André-d’Argenteuil. Tous les articles d’Au fil des mots sont regroupés dans les dernières pages de la section Archives.

2 Comments

  • Odette Bordeleau dit :

    Aie! J’ai trouvé! J’aime cet article! Baie de Carillon:excellent. Ailleurs dans le village? On coupe beaucoup, beaucoup de frênes. A quand les plantations? Ça s’en vient. C’est mon souhait.

    • Claire Durocher dit :

      Merci de votre commentaire. Redorer le blason naturel de Saint-André-d’Argenteuil est une idée des plus pertinentes.

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.