Par Claire Durocher

La source naturelle de Carillon désaltère et rafraîchit depuis toujours. Aujourd’hui, les citoyens veulent qu’elle soit reconnue à sa juste valeur. À l’heure où les réserves d’eau de la planète sont questionnées, la source naturelle dans la petite localité est un joyau d’une valeur inestimable. Ce trésor de la nature n’a pas de lustres et de paillettes. Il est sans apparat flamboyant, et pourtant il est une ressource vitale pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

L’utilité de la source naturelle n’est pas légendaire. Le village n’a pas de services d’aqueduc, les résidents ont des puits artésiens. Donc, s’il n’y a pas d’électricité ou autres problèmes, la source est une ressource d’approvisionnement importante et facile d’accès.

La source naturelle représente un écosystème vital. Au coeur d’un milieu humide, combien d’animaux vont s’y désaltérer? Combien d’insectes et d’oiseaux y doivent leur subsistance? Combien de membres de l’écosystème sont directement liés à la source? Par exemple, la grenouille est un gage d’un milieu humide sain. Un auteur écrit: le chant des grenouilles est synonyme de vie, leur silence est un signal d’alarme de la pollution. Cet amphibien, un maillon important de la chaîne alimentaire, respire autant par ses poumons que par sa peau, donc un environnement salubre est essentiel.

un homme puise de l'eau à la source

De plus, la source naturelle de Carillon fait partie du patrimoine de la communauté. C’est plus qu’un attachement sentimental superficiel, c’est un sentiment de loyauté envers cette amie fidèle. Malgré l’effervescence des alentours … écluse, barrage, camping … son écoulement constant impose le respect. Elle est toujours cette source limpide, un cadeau de la nature. Dans son élan de progrès, l’humain construit des infrastructures, pourrait-il ajouter la mise en valeur de la source? Faut-il encore piétiner la nature et voir la désolation créée par l’urbanisation sans tenir compte de la préservation des milieux naturels? La victoire est-elle dans l’équilibre ou dans la destruction? L’indifférence ne fait pas fleurir les jardins, n’approvisionne pas nos puits, ne permet pas nos loisirs aquatiques. La rupture de l’équilibre brise l’harmonie.

Plus que jamais, les citoyens écoutent la Providence qui fait ressortir le meilleur de l’humain. La source naturelle représente la vie, la préservation des arbres, la beauté des massifs floraux, le chant des oiseaux, l’espoir. La source est le murmure de la communauté. Les citoyens demandent sa protection et sa mise en valeur pour le bénéfice des humains, des animaux, des plantes … La source naturelle est notre nourrice depuis la nuit des temps, ici, à Saint-André-d’Argenteuil.

Note: Lorsque vous laissez un commentaire, votre adresse de courriel ne sera pas publiée sur le blogue. Elle restera confidentielle.

Au fil des mots est une page de clairedurocher.com dédiée à la communauté de Saint-André-d’Argenteuil. Tous les articles d’Au fil des mots sont regroupés dans les dernières pages de la section Archives.

11 Comments

  • Lise dit :

    Un texte très vrai et touchant. La source c est important pour nous.

  • Jacques Robert dit :

    Je crois que la source est une richesse naturelle qu’il faut absolument conservée.

  • lynn dit :

    vs avez tres raison cette source merite d etre conservee elle merite le respect de notre generation et des generations a venir . cette source c est un patrimoine a carillon il faut la preserver surtout ne pas la laisser aux mains d embouteilleurs d eau comme celle de bien d autres petites municipalitees alors signez la petition en grand nombre merci

    • Claire Durocher dit :

      C’est une bonne question que vous apportez : À qui appartient nos richesses naturelles, celles que la Terre nous offre gratuitement.

  • Réal Lemay dit :

    Oui c’est vrai qu’il faut garder cette source et plutôt pensée à l’exploiter, la faire connaître en rentrant dans le Village avec un écritot .

  • Yolaine dit :

    Prendre conscience des richesses naturelles de notre milieu est d’une importance capitale…

    • Claire Durocher dit :

      Parfois on oublie de protéger ce que la nature nous offre. Mettre en valeur ces trésors est un geste qui ne peut qu’apporter du bien-être aux gens. J’espère que la source sera non pas seulement protéger, mais aussi organiser pour que les gens puissent en bénéficier davantage.

  • Odette Bordeleau dit :

    Merci Claire de nous partager les petits trésors de Saint-André. Chaque semaine nous amène une nouvelle toujours attendue avec grande joie. Tes mots justes et pertinents doivent nous faire réaliser toute la beauté de la nature omniprésente chez-nous.

    Cette source est un joyau qu’il faut absolument PRÉSERVER. Quelle honte de même penser à la recouvrir d’ASPHALTE dans le seul but d’éviter quelques pas supplémentaires dans un stationnement déjà suffisant. Je suis infiniment déçue et veux bien signer une pétition.. Faudrait encore que ce soit connu et accessible pour tous.

Leave a Reply

 

Merci de votre visite.

Je vous invite à m‘écrire au

cdurocher1@hotmail.com

et à me suivre sur Twitter

@ClaireDurocher1

Revenez me voir, il y a un nouvel article régulièrement.